Ça y est, Le festival de théâtre Forêt en Scène en arrive à sa dixième édition. Créé en 2010 dans le cadre de la troupe de la Forêt Fouesnant de l’Emporte-Pièce, le festival a depuis pris son autonomie. Il se déroulait un temps en mai avant de prendre position en novembre pour donner à voir du théâtre quand le temps d’automne se fait plus tumultueux. Neuf ans que nous nous efforçons de vous présenter chaque année des spectacles de qualité dans la salle du Nautile -notre partenaire depuis le départ. Et à chaque fois, vous avez su répondre à nos propositions : nous vous en remercions. Pour ce dixième Forêt en Scène, nous voulons vous proposer un week-end festif. Le vendredi soir, place à notre désormais incontournable soirée cabaret. Nous reconduisons le principe de la scène ouverte et faisons appel cette année à un artiste reconnu, Yvon LANDOAS, compositeur, auteur et interprète. Nous aurons aussi des clowns ainsi que quelques instants théâtraux, tout cela pour accompagner le repas qui vous sera servi (mystère pour l'instant sur le plat proposé, nous recherchons activement quelque chose d'un peu spécial !!!). Pour le programme de théâtre, les samedi 9 et dimanche 10 novembre, nous vous proposerons des choses variées. Cahin-Caha par l’Entonnoir Théâtre (Brest) que Forêt en Scène avait programmé, lors de sa première édition. Autant vous le dire tout de suite, nous somme très heureux de les reprogrammer. Car c’est un pur plaisir que de voir ces deux comédiens sur scène. Pour mémoire, ils ont, à l’époque, a reçu tous les prix du théâtre amateur en France. À noter également la pièce du Britannique Martin Crimp, Getting Attention par la compagnie Le Théâtre La Belle Rouge (Vertou, Loire-Atlantique). Une pièce dure qui remue et qui nous happe. De la belle ouvrage. Un Opéra de Quat’Sous (Brecht) jouée par la Compagnie Farrago (Brest) qui nous promet de très jolies envolées (textes et chants acccompagnés d’un pianiste). Une pièce « ovni », Jacob (Compagnie de la Matrone, Brest), merveilleusement interprétée par un homme seul en scène qui nous embarque dans sa douce folie. Et une surprise à caler.

Tarifs :

Soirée cabaret : 18 euros (10 euros pour les moins de 10 ans) Spectacle à l’unité (samedi et dimanche) : 9 euros Pass samedi : 20 euros Pass festival (hors cabaret) : 30 euros Les spectacles sont gratuits pour les enfants de moins de 10 ans.